Créer un ciblage performant pour organiser sa campagne

Une fois passée la première étape, il faut réfléchir à un premier type de ciblage pour réduire progressivement l’audience. Le but consiste à écrémer la meilleure cible.

Clarifiez les campagnes Facebook pour gagner en performance

Pour détenir les meilleures rentabilités sur la communication de vos produits, l’optimisation de son auditoire apparait comme incontournable. Ainsi, réussir une publicité Facebook se conçoit comme l’élimination par étape des audiences qui n’interagissent pas avec vos publications. Au fur et à mesure que l’on préserve les audiences désirées, qui émettent des likes ou des partagent, le prix de la transaction baisse constamment.

Maintenant, nous savons sur quelle base pour démarrer et éviter certaines erreurs.

Pour débuter, on démarre d’une première hypothèse de ciblage. Il est d’ailleurs préférable de choisir jusque trois ciblages différents afin de construire une triangulaire. Par exemple on peut distinguer puis on valide chaque étape. Mais il arrive que des surprises surviennent. Un ciblage inattendu peut toujours contrarier vos hypothèses. Les biais de confirmation font souvent légion à ce moment précis, c’est pourquoi, le gestionnaire de publicité à tout intérêt à se poser certaines questions.

1. Mes informations sont-elles appuyées par des éléments factuels ?

2. Ma stratégie suit-elle la procédure d’élimination conventionnelle ?

Créer le ciblage parfait de son client

 Nous allons construire ensemble une sorte de procédure pour éliminer les erreurs potentiel lors de la conception de vos campagnes. Je vous conseille fortement de vous isoler pour réduire le parasitage (téléphones, notifications).  

Étape 1 - préliminaire du ciblage pour une campagne Facebook

En général nous avons deux types de prospects qui se dissocieront à la fin de l’étude. Ce qui compte c’est de savoir laquelle nous apparaitra la plus pertinente pour réamorcer de l’information. Il vaut mieux décomposer ces audiences entre les prospects tièdes (qui connaissent votre marque) et les prospects froid (qui n’ont jamais vu votre offre).

4 Questions à proposer :

  • Quel est le résultat final que vos clients et que désire-il obtenir ?
  • Quels sont les éléments nécessaires pour atteindre ses résultats ?
  • Quelles informations pouvez-vous lui donner ?
  • Quelle est la plus grande peur qui les empêche d’obtenir des résultats ?

Mettez directement dans vos publications les résultats immédiats qu’apportent votre offre une fois la liste des problématiques réalisée.

Étape 2 : Créer sa carte d’empathie

La carte d’empathie demeure l’un des meilleurs outils pour dresser un ciblage basé sur la psychologie. Cette méthode réduit les biais du ciblage social qui parfois croisent des informations contradictoires. Attention les questions qui suivent peuvent se ressembler, cependant chaque item révèle une différence. Faites bien attention de ne pas tomber dans les raccourcis.

carte dempathie
  1. Que voit le client ?
  2. Qu’entend le client ?
  3. Que pense et que ressent le client ?
  4. Et que pense-t-il de vous ?
  5. Que dit et que fait le client ?
  6. Que craint le client ?
  7. Qu’espère le client ?

Le client s’engage en public, mais cherche-t-il vraiment ce qu’il dit ? N’a-t-il pas de fausses barbes ou évite-t-il des besoins inavouables ?

 Étape 3 — créer son avatar client

Le but étant de se montrer capable de dessiner son client idéal sur le papier. Voici une liste de questions à se poser pour créer son document. D’abord sur un papier et un crayon on va chercher toutes les informations possibles. Dans cette partie, nous nous borderons davantage de l’état social du prospect voulu.

4 questions fondamentales :

·         Comment est votre client physiquement ?

·         Comment est votre client mentalement ?

·         Comment est votre client émotionnellement ?

·         Où se situe financièrement votre client ?

Plusieurs critères importants :

  • Quel est son sexe ?
  • Quel est son âge ?
  • Est-il en couple/célibataire ?
  • A-t-il des enfants ?
  • Quel est son niveau d’engagement ?
  • Sa profession ?
  • Où vit-il ? (Pays, ville, campagne.)
  • Politiquement de droite ou de gauche ?
  • Quelle est son éducation ?
  • Aime-t-il lire ?

Sept étapes pour réussir sa campagne Facebook

À partir d’un certain stade, j’ai vite constaté à quel point nous devrions améliorer les procédures. La réalisation de ces questions avec des tableaux nous aide véritablement.

  • Étape 1 : Identifiez vos avatars avec la création d’une grille d’annonce (spécifiques à l’offre)
  • Étape 2 : Identifier les crochets susceptibles d’éveiller la curiosité de vos cibles
  • Étape 3 : Rédigez votre copie
  • Étape 4 : Enrichir son avatar avec plus de précision
  • Étape 5 : Créer ou externaliser des créations d’annonces
  • Étape 6 : Compilez vos résultats
  • Étape 7 : Récoltez pour transformer

Pour la suite, nous allons maintenant coucher ces résultats pour élaborer ses campagnes. En attendant vous pouvez estimer vos actions en chargeant les données de ciblage dans le gestionnaire de campagne de Facebook.