Chapitre 4: Les mises en garde d’une campagne Facebook

Nous avons désormais acquis les principes de bases d’un publicitaire qui réussit ses campagnes Facebook. Néanmoins, certaines mises en garde sont à rappeler.

Il n’existe pas de recette magique

La plupart des publicitaires non avertis se basent sur le hasard pour garantir des chiffres plutôt folkloriques. Personne ne sait exactement comment la campagne s’achèvera. Il perdure un risque évident, mais qui peut être contrôlé avec un peu d’anticipation. Cela se traduit par divers biais :

  • Les moyennes sont trompeuses (préférez les zones médianes)
  • Apprenez en segmentant (n’ayez pas peur !). Le CPC ne fait pas tout. Il faut aussi mesurer d’autres statistiques comme la rentabilité et le coût par conversion.
  • Que vous a enseigné votre campagne ? (Audience éphémère ou durable…)

Ne dépensez pas du budget inutilement

Augmenter son budget sur des campagnes existantes parait comme une bonne idée à première vue. Toutefois, il ne faut jamais perdre de vu d’élargir sa campagne. Nous pouvons créer des audiences similaires ce qui permet de gagner du temps. Néanmoins, il vaut mieux resegmenter pour garantir les chances de succès. Pour ce faire, passons d’abord d’une audience similaire de 1 % puis de 3 et 10 %.

Servez-vous de l’audience latérale pour éviter les pertes

L’audience latérale consiste à élargir progressivement les audiences existantes au fur et à mesure. On teste en permanence chaque audience avec une tranche d’élargissement. Certes, ce modèle demande plus de travail. Cependant, la rentabilité va certainement s’améliorer. Enfin en créant une nouvelle audience, on peut repartir de zéro sur une campagne. On se base sur les résultats tout en se basant sur le remarketing.

Trois méthodes de test pour améliorer ses performances de campagnes Facebook

  1. « Les tests de tâtonnement » avec des modifications ciblées sur des campagnes existantes
  2. « Audience latérale » pour tester des audiences existantes sur une plus grande échelle
  3. « Cahot gagnant » pour reprendre les données et réaliser une toute nouvelle campagne

Toute campagne finit par mourir. Il faut donc accepter que le travail soit achevé. En conséquence, il faut recommencer une publicité qui se tourne vers de nouveaux horizons.