Comment dissocier contenu d'amusement et de valeur

Dans un monde surcharger d’information et totalement soumis aux errements des notifications perpétuelles, comment attirer l’attention de sa cible pour qu’ils s’engagent dans nos contenus [et achète nos produits] ?

Vos contenus attirent-ils vos futurs acheteurs ?

C’est le tout le sujet. Lorsque l’on observe les contenus de la plupart des sites, ils n’engagent pas toujours le visiteur à agir. Termes impersonnels, ou encore information usagée, rien n’incite l’utilisateur à passer à l’étape supérieur.

  • S’inscrire à une liste de mailing
  • Enregistrer une simulation pour être rappelé ultérieurement
  • Remplir son panier et valider sa commande

Ce qui s’est passé, c’est que les blogs des années 2000 sont révolus. Qu’il ne s’agit pas uniquement d’un problème de support ou de plate-forme à utiliser, mais davantage de la tournure pour interpeler son client. Il faut lui dire à quel point nos produits sont passionnants et que l’on y croit à tel point que l’on a envie de passer un petit bout de chemin ensemble.

Que s’est-il passé dernièrement :

  • Les guides gratuits marchent moins, car on est tout envahis de livres stockés dans notre disque dur [ou DROPBOX].
  • Les articles sont de moins en moins lus alors que la vidéo déferle déjà depuis plusieurs années.
  • Les plates-formes se sont imposées et l’on entend souvent que son site n’est plus d’aucune utilité [ce qui est complètement faux, mais cela, on va le voir plus bas].

nombre de sites webLorsqu’il existe plus d’un milliard de sites sur terre, il est temps d’adopter d’autres stratégies que de se contenter de balancer un article sans imaginer ce qu’il pourrait changer profondément la vie des gens. IL faut aussi rappeler qu’avec ces 4,6 milliards de pages dans le monde [selon une étude Science et vie de 2016] il devient difficile de faire la différence.

Il n’est plus l’heure de créer quelque chose de révolutionnaire, mais le moment de choisir une nouvelle version qui s’adapte à chaque individu. Tout a déjà été dit et tout a déjà été fait.

Et si nous redevenions plus humains dans nos contenus ?

Un simple communiqué technique n’intéresse plus personne, parce que lorsque l’on a besoin d’une information il suffit de demander à Google pour qu’il vous l’apporte en un dixième de seconde.

Ce qui compte avant tout c’est de viser en plein cœur ce qui nous fait vibrer, sachant que nous attirons les personnes qui nous ressemblent.

 Selon « Harvard Business Review », 57 % du processus de vente se réalise avant de s’engager avec un représentant des ventes. Concrètement, tout ce que produit une entreprise attire naturellement des personnes qui croient au discours. 

Comment vendre avec son contenu ?

Car la construction d’un contenu attractif et de qualité permet de :

  • Poser les piliers de votre stratégie d’Inbound marketing
  • Prospecter de nouveaux clients plus facilement, car ils voient vos compétences depuis votre site web.
  • D’automatiser des informations récurrentes tant que votre expertise demeure d’actualité [vous envoyez directement une étude de cas à votre prospect sans devoir lui faire une démonstration coûteuse en one To one par exemple].
  • Déléguer sur votre site web une partie de votre relation client pour se concentrer sur votre valeur, car votre contenu est consultable nuit et jour et n’importe où sur cette planète et peut-être ailleurs dans l’univers.

En d’autres termes, les stratégies d’Inbound marketing s’appuient sur une création de contenu attractive et vivante pour faire désirer l’offre commerciale. Cette méthode prépare toutes les étapes de la vente qui permet à l’entreprise d’affiner sa cible, de convaincre plus facilement et de créer une gestion relationnelle plus pertinente.

À cela, le marketing de contenu nous impose quelques règles pour à la fois attirer, mais aussi retenir ses prospects. En effet, se faire remarquer semble utile, mais encore faut-il savoir apporter un message qui puisse aider son prospect sur le long terme. Il faut démontrer ce qu’on a dans le ventre pour s’assurer la construction d’une communauté.

Personne ne va suivre un groupe de gens sans avoir un but à démontrer. Une quête en quelque sorte. Pour déterminer un article qui va réellement donner le ton et prouver que votre objectif va résoudre le problème de l’utilisateur, il parait inévitable d’illustrer votre propre réussite [ou celui d’un autre client].

Démontrer par des résultats probants pour attester ses compétences.

Finalement, il faut savoir mettre de l’infotainment dans son contenu tout en dosant judicieusement son message pour rester crédible. Pour s’assurer la réussie de cette combinaison, le personnel encadrant à tout intérêt à tester le plus d’angles [et notamment sur un réseau social].  

Comment organiser sa création de contenu ?

Bien sûr, implémenter une stratégie relationnelle entraîne une certaine organisation. Laisser ces champs uniquement au service marketing serait une erreur. Il faut impérativement faire participer l’ensemble des personnels, que ce soit le service commercial que les autres membres des équipes.Qui se charge du contenu dans votre entreprise

Chacun participe à l’élaboration d’un discours sachant que la relation client va du premier contenu, jusqu’à la facturation dans le cycle de vente.

Pour donner un exemple du temps passé et du budget pour chaque support :

  • 1 heure pour un article comme celui-ci [autour de 40Epar article]
  • 10 minutes pour un contenu Facebook [au minimum 250 €]

30 minutes pour une vidéo plus définie à définir. Maintenant, le choix entre l’internalisation et l’appel à des services extérieurs relève de la régularité des besoins, mais aussi de la capacité de recrutement d’un personnel qualifié.

Quel support privilégier en matière de plate-forme ?

Il est plutôt recommandé de considérer son site comme une plate-forme, de la même manière que les réseaux sociaux. À la différence, c’est que l’on est chez soi. Et cela à toute son importance. Néanmoins, un site personnel demande de s’y rendre ce qui évoque qu’il faut soit être en recherche de quelque chose ou encore d’y apposer un budget à cet effet. Aujourd’hui, il parait compliqué de faire croître son activité sans miser sur la publicité. Malheureusement, rien n’est gratuit. Toutefois, en fondant de sérieuses hypothèses quant à la cible, les coûts pourraient se limiter et apporter la rentabilité tant espérée. Quoi qu’il en soit, misez sur du contenu de qualité, mais en associant l’amusement présente de nombreux avantages et correspond même au monde des médias du moment.

Et si créer son propre média ne serait-il pas le meilleur support pour se faire connaître ?

gif content marketing

meilleurs articles

Comment adapter son organisation commerciale lorsque son client tend à passer...
On entend de plus en plus parler de Growth hacking comme le saint Graal pour...
Dans un monde surcharger d’information et totalement soumis aux errements des...