stratégie Marketing numérique

L’offre et la demande impliquent une organisation structurelle qui dépend des ressources disponibles et du plan d’action. Cette démarque s’inscrit autant dans l’organisation interne (objectif interne) d’une entreprise que dans l’analyse des secteurs d’activité (objectif externe).
En effet, le marché reste le seul arbitre de la réussite de vos offres commerciales afin d’accroître le chiffre d’affaires ainsi que la rentabilité. Dans un contexte de numérisation accélérée, la plupart des décideurs optent pour de nouveaux modèles stratégiques qui vont de la différentiation aux économies d’échelle.

Pourquoi mener une réflexion sur sa stratégie de marketing ?

Dans notre métier, il n’est pas rare de constater qu’une action a été engagée ici et là sans percevoir l’utilité profonde de cette mission.

  • Quels résultats ont apporté cette mission marketing ?
  • Comment entrevoir la prochaine stratégie de communication ?
  • Ai-je récolté suffisamment d’information sur mon CRM pour en tirer une conclusion ?
  • Mastratégie commerciale correspond-elle à mon client idéal? 

Cela peut concerner l’octroi d’un budget pour créer des vidéos, ou lancer une campagne de publicité. Le maître mot : « pour voir ».

Sans but pertinent, il devient compliqué d’associer ses actions marketing afin d’améliorer.

  1. La fidélisation client (et toutes les procédures de la relation client et marketing relationnel)
  2. La captation de prospects qualifiés
  3. La rétention et la fréquence d’achat
  4. La réduction de la perte de panier pour un E-commerce

Dans un contexte particulièrement tendu en matière de marge de manœuvre, les entreprises devront aviser un calendrier précis.
Pourquoi ?

  • Pour évaluer en permanence la situation de leur marché afin de réagir plus rapidement.
  • Pour comprendre la structure interne et connaître leur valeur sur le marché afin d’anticiper plus sereinement.
  • Pour imaginer de nouvelles opportunités de marché.
  • Pour lancer une série de tests avec un budget pour construire un mix marketing qui colle à la demande du client.
  • Pour évaluer les actions entreprises et relancer de nouvelles itérations

Cet ensemble de missions vise à améliorer sensiblement la rentabilité ainsi que la création de valeur de votre activité.

Quelles sont les sept grandes stratégies marketing ?

Afin de préparer le terrain et lancer un dessein qui épouvante vos concurrents, il est temps de repérer le type de stratégie qui convient à son entité.

  • Stratégie de concentration: qui se consacre à s’adresser à un seul segment de marché. Cet unique avatar introduit nécessairement un UVP (unique value, proposition).

Par exemple : le service de O2Switch se fait connaître pour offrir un seul produit à un public averti en matière de conception web.

  • Stratégie de différenciation: Il s’agit de créer une multitude de produits à des segments différents.

Néanmoins, il est possible de créer une UVP par segment comme le fait Mission-Croissance. Dans une même offre de vente, on peut s’adresser différemment en fonction de chaque cible (pour en savoir plus sur le ciblage et canvas). Cette méthode permet de créer de sérieuses économies d’échelle.

  • Stratégie d’écrémage: pour se concentrer sur l’élimination des cibles en créant un produit à haute valeur.

3 stratgies de ciblages

En intégrant dans votre carnet d’offre un produit extrêmement cher, vous valorisez l’ensemble de votre gamme. "Robert Cialdini" précise ce concept dans la vente de bijoux, ou une référence a été vendu dix fois son prix à la suite d’une erreur d’affichage.

  • Stratégie de pénétration: qui consiste à créer une offre percutante à bas coût ? C’est un peu comme le produit irrésistible que personne ne peut refuser. Pour se lancer, c’est le modèle idéal, car vous captez des clients, vous discutez avec vos cibles et vous générez des revenus. Cela vous laisse le temps de promouvoir ou de lancer une marque qui implique une charge d’investissement conséquente.
  • Stratégie de domination par les coûts : souvent employée dans la grande distribution. La plupart des free-lance commettent cette erreur. Faire des prix bas. Or, la plupart du temps, un prix bas reste l’apanage des grosses structures capables de créer de sérieuses économies d’échelle. À moins d’apporter un produit extrêmement innovant, il est risqué de s’aventurer sur la domination des coûts pour les petites entreprises. L’activité de niche emmènera un service spécialisé au client (proximité, réactivité, spécialisation).
  • Stratégie d’innovation et de technologie: qui permet de pénétrer un marché dormant. En repérant un secteur traditionnel et en y introduisant un procédé commercial ou industriel venu d’ailleurs, vous créez une fabuleuse différenciation. Inutile de faire la révolution : ciblez les marchés endormis ou la clientèle regrette le manque d’initiative.

Exemple : le marché de la panification est connu depuis pour son manque d’innovation en matière commerciale. Le secteur est tenu par quelques géants industriels qui maîtrisent l’ensemble de la chaîne de valeur depuis plusieurs décennies.

  • Stratégie de coopération: pour lancer une marque ou une entreprise. Quoi de plus efficace que de coopérer pour capter de nouveaux marchés. Que font les industriels de l’automobile ? Pourquoi Renault et Nissan se sont associés ? Dans un secteur particulièrement gourmant en investissement, se lancer dans un nouveau segment coûte une fortune. En coopérant avec une marque déjà présente, il devient plus aisé de s’implanter dans un pays.

Comment se décompose une stratégie de marketing ? 

 

Pour ce faire, la coopération peut concerner le capital, le savoir-faire, ainsi que le réseau de distribution.

deux modeles de stratgies marketing

Stratégie de l’innovation et marketing numérique

Actuellement, l’innovation demeure la meilleure issue pour pénétrer un secteur d’activité. Comme énoncé un peu plus haut, il ne s’agit pas de renverser la table, mais d’apporter une touche de différenciation. La stratégie de marketing numérique en fait partie.

Par exemple le site de mission croissance innove dans une moindre mesure en fournissant une plateforme compète pour :

  1. Améliorer ses ventes
  2. Renchérir ses marges
  3. Se former au marketing
  4. Se former aux techniques de vente
  5. Désigner son produit et concevoir sa marque

diagnostic strategique interne

Comment concevoir une stratégie de l’innovation ?

Lancer un plan d’innovation se construit étape par étape. Cette mise en œuvre dépend du degré d’amélioration notamment dans un environnement ou la concurrence fait rage. Pour ce faire, nous pouvons retenir cinq paliers :

  1. L’innovation adjacente: qui consiste à lancer un produit existant avec de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, le smartphone existait déjà avant l’apparition de « l’iPhone ». Une seule différence a fait mouche : « Apple » a simplifié l’outil pour un plus large public. Comment ? En éliminant un maximum de fioritures et en y apposant un seul bouton central.
  2. L’innovation incrémentale : souvent employé dans le secteur automobile. Cette approche se caractérise sur l’amélioration de technologies déjà approuvées. N’avez-vous jamais remarqué un certain laps de temps avant qu’une technologie soit présente dans votre voiture ? Les constructeurs attendent une réduction des coûts et peaufinent la technologie pour l’adapter.
  3. L’innovation de rupture : améliore un produit pour le populariser à grande échelle comme le logiciel « Windows » à l’heure où l’usage des ordinateurs était réservé à une certaine élite. Le modèle de la fenêtre facilite l’exploitation du logiciel quand les concurrents se limitaient à du code pour lancer un programme.
  4. L’innovation commerciale : se rapporte à la conception d’une expérience client unique dans son secteur. C’est le cas de la conception d’un site internet. Dans un monde numérisé, il appartient aux entreprises de créer des sites pour créer une véritable expérience.
    1. Réduire le délai de livraison est une amélioration de l’expérience.
    2. Protéger ses transactions sur le web (comme le propose PayPal) accroît la confiance commerciale.
    3. Conseiller des itinéraires de randonnées à ses clients dans son publipostage modifie (la marque Décathlon) le sens relationnel d’une entreprise vis-à-vis de ses clients.

En d’autres termes, l’accumulation de l’ensemble de ce concept donne davantage de chances de réussite, à condition de hiérarchiser chaque item de sa démarche marketing.

Comment choisir la meilleure stratégie marketing ?

Existe-t-il une stratégie marketing meilleure que d’autres ? Ce choix dépend du marché, du moment, et de vos ressources. Toutefois, la formation vous assiste à mieux cerner les approches mercantiles gagnantes. En l’espèce, vous choisirez plus aisément votre planification.

Voici quelques-unes.

Le storytelling : meilleur levier pour votre marketing émotionnel

Désormais, l’aspect émotionnel n’est plus tabou dans les services de développement économique. Dans le secteur du marketing politique non plus. Il suffit de le constater sur les professions de foi des candidats. Pour capter un public à peine conscient de leur problème, il convient de s’adresser sous une forme plus légère.

Personne ne veut écouter quelqu’un sur son perchoir alors qu’il traîne sur les réseaux sociaux après une dure journée de travail.

Lorsque l’on passe trois ou quatre heures en moyenne sur un réseau social, les marques peuvent capter l’attention de leur cible avec un contenu plus léger. « L’info-entrainement », se compose de contenus qui apprend, évalue, et transforme la cible pour résoudre un problème (la base de la stratégie de contenu).

STORYTELLING EXPLOITEZ VOTRE HISTOIRE POUR VENDRE

Sotry telling definition et application

Nous sommes bien dans le haut du tunnel de vent (TOFU).

Sachez que 75 % de nos actes d’achat dépendent de nos émotions, c’est pourquoi il serait dommage de ne pas en tenir compte dans son plan stratégique.

Pourquoi s’attarder sur l’Inbound marketing ?

Ce procédé semble être la voix favorite du marketing de recherche (SEO, SEA, SEM). Partants du constat que des personnes cherchent à résoudre leur problème, ils emploient les moteurs de recherche pour consulter des contenus qui vont en ce sens. L’inbound marketing se reconnaît par son côté non intrusif constitué de contenus très attractifs.

C’est bien notre modèle.

Comment créer une stratégie inbound marketing ?

Pour ce faire, la création de pages de vente, ainsi que de pages de contenus extrêmement qualitatives convaincra un lecteur froid d’entrer dans un tunnel de vente. La réussite de ce principe repose sur la capacité de convaincre à distance (vidéos, blog, copywriting, publipostage référencement naturel, gestion de la donnée).
On peut penser, que l’inbound marketing offre de sérieuses perspectives pour les PME, car, son coût s’avère certes élevé au départ, mais permet de capter des leads à un coût bien inférieur que la moyenne.

Finalement, l’inbound marketing se traduit par la création d’une entité reconnue dans son secteur (une marque) qui s’efforce à bâtir une notoriété. Le marketing entrant favorise la reconnaissance et la légitimité d’une entreprise.

 

 

Inscrivez-vous à la manufacture pour devenir un pro du marketing

logo manufacture entete

 Se former aux méthodes les plus avancées en marketing numérique