Les cinq points essentiels du référencement naturel

 Peut-on toujours considérer le Search engine optimization comme une source de trafic gratuite ? Doit-on parler de cette technique telle une stratégie d’acquisition de client qualifié ? Cet article précise pourquoi votre SEO vous apporte du chiffre d’affaires dans votre entreprise.

Pourquoi choisir le SEO comme outil d’acquisition de trafic ?

Avec plus de 91 % de part de marché, Google récolte la quasi-totalité du secteur du « Search ». Aujourd’hui, un tiers des ressources du web mondiales dépendent de la recherche. C’est dire à quel point le SEM (Search engine Marketing) constitue la pierre angulaire de votre réussite sur internet.

Le véritable intérêt du SEO se caractérise par une indépendance des plateformes de publicité telle que google ADS et Facebook. En conséquence, votre trafic ne relève pas de votre budget de campagne, mais bien d’un travail régulier pour répondre aux guidelines de Google. En effet, si votre choix se porte sur le référencement naturel, vous devrez faire appel à une équipe qualifiée qui connait précisément les critères de sélection de la SERP.

Comment positionner son site sur les moteurs de recherches ?

Votre contenu demeure la clé de voute de la réussite de votre référencement naturel. En effet, Google tient à apporter la meilleure information à ses utilisateurs (c’est légitime). Après tout le marketing n’est-il pas la livraison d’une offre au bon endroit et au bon moment ?

Néanmoins, cette notion ne suffit pas. Votre site doit aussi faire preuve de popularité. C’est là qu’entre en jeu la notion de liens entrants. Plus le nombre de liens pointe vers votre site et plus vous attirez l’attention de Google. Toutefois, la firme américaine tient compte de plusieurs critères pour déterminer la qualité des liens.

C’est ce qui fait tout l’art du SEO, car les professionnels jonglent entre des actions d’optimisation et œuvre le plus naturellement possible.  

Quel type de SEO choisir dans son activité ?

C’est toute la question à ce sujet, car il existe plusieurs écoles. Certains référencés prodiguent un modèle totalement blanc (white HAT) alors que d’autres choisissent des stratégies plus risquées.

SEO White Hat

Ces principes reposent sur le respecte scrupuleux des « guidelines de Google ». A priori, cet aspect peut apporter des résultats sur le long terme, mais il exige beaucoup de ressources au démarrage.

SEO black HAT

D’autres adoptent une posture de black HAT ce qui signifie qu’ils emploient des méthodes de contournement pour hacker les moteurs de recherche (cloaking, BPN, liens cachés, bourrage de mots clés, duplicate content…).

SEO Grey Hat

Il existe une troisième voix appelée « Grey Hat » qui consiste à employer un mix entre ces deux méthodes. Le référenceur va déployer quelques méthodes blacks telles que la conception d’un réseau de site et l’achat de liens par exemple.

Ces choix ne sont ni bons ou mauvais, mais ils s’opèrent en fonctions des ressources disponibles et des objectifs fixés.

En quelques sortes, l’emploi du Grey Hat peut se révéler utile si vous ne disposez pas de beaucoup de ressources, tout en cherchant à positionner votre site le plus rapidement possible. Cependant, il ne faut pas exclure la possibilité de voir son site « tombé » à moyen terme. En général, cette décision vise à développer un site sur ce concept pour générer des revenus au plus vite. Dans le même temps, un autre site est développé sur des techniques white HAT.

S’il existe une règle unique sur internet, c’est le bannissement du chiffre 1.

Ce chiffre signifie la dépendance totale d’une plateforme dans son activité. Il suffit du moindre soubresaut de votre plateforme favorite pour se retrouver dans une situation inextricable.

C’est tout aussi vrai pour le référencement naturel, ce qui incite un référenceur averti à élargir son niveau de trafic. Pour contourner cette problématique, le modèle du trafic en trois tiers ouvre plusieurs pistes :

  • Votre référencement dépend aussi de la popularité de votre marque. Plus vous serez visible sur d’autres sources (et même en dehors d’internet) et plus vous facilitez votre positionnement sur la SERP.
  • Vous prenez davantage d’autonomie vis-à-vis de Google en cas de coup de bambou ou de mise à jour (et parfois Google commet des erreurs).
  • Vous élargissez votre modèle de conquêtes

 

 

Quelle répartition optimale du trafic?

C’est pourquoi il est primordial de créer plusieurs types de trafic basé sur un principe appelé les trois R :

  • Retentissement
  • Réputation
  • Reconnaissance

Chaque source de trafic provient d’une stratégie bien propre. Pour ce faire, il suffit d’investir sur des supports plus classiques qui agit sur la réputation. Retenez une chose, Google agit comme un référenceur de la grande distribution. Si vous n’avez pas de coca-cola dans votre magasin, vous perdez des clients.

 

 

part de marché des moteurs de recherche en France

Qui s’occupe du SEO dans une entreprise ?

Si vous optez pour une politique de référencement interne, il est temps de recruter une personne qualifiée. Ce qu’il faut retenir, c’est que votre responsable SEO est votre apporteur d’affaire dans votre entreprise

qui se charge du referencement naturel

C’est le responsable SEO qui génère un maximum de chiffre d’affaires dans l’entreprise.

Faire appel à une aide extérieure

La plupart des sociétés délèguent leur référencement pour se concentrer sur leur métier en fonction de leur budget. Prenez soin de déterminer un consultant seo qui dispose suffisamment de temps sur votre dossier afin de comprendre votre métier. Autre cas, l’appel extérieur peut apporter une vision différente de l’équipe en place pour affiner les actions marketing.