Lexique
Comprenez le marketing avec des explications claires

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X  Y Z

Le marketing se définit comme une suite d’actions coordonnées pour optimiser les ventes.

Origine du marketing

Le marketing tel que nous le connaissons provient des Américains qui au lendemain de la guerre cherchaient des méthodes pour promouvoir les produits. La plupart étant d’anciens combattants, les responsables marketing de l’époque s’approprièrent les stratégies militaires pour les appliquer dans leur action commerciale (un benchmark en quelque sorte). Le marketing moderne doit son essor au boom économique de l’après-guerre accompagné d’une accélération de la consommation des ménages. Toutefois, la fin du vingtième siècle remet en question certains principes. En effet, la technologie déplace progressivement le produit vers le client qui devient acteur de ses décisions.

Quelles disciplines font partie du marketing ?

Pour réussir sa stratégie marketing, les collaborateurs du service composent avec plusieurs compétences comme l’analyse et l’esprit créatif. En outre, la capacité de compréhension des consommateurs s’appuie non seulement sur des critères statistiques, mais aussi sur des points psychologiques. Il faut savoir faire preuve de sensibilité pour appréhender les comportements de ses cibles. À cela, le marketing élabore plusieurs disciplines telles que :

  • Comportement consommateur
  • Etude de marché
  • Etude quantitative
  • Etude qualicative

Quels leviers dispose-t-on pour élaborer sa stratégie marketing ? 

L’objectif du marketing consiste à convaincre son acheteur potentiel de la valeur de son produit. En conséquence, le marketing va intégrer différents outils pour influencer un échantillon de personnes. Lorsque l’on parle d’influence, on intègre le fait que l’acheteur se décide en fonction de plusieurs critères. Cette influence peut provenir des amis, des influenceurs, ou même des contraintes réglementaires.

Campagne publicitaire

Promotion des ventes

Marketing direct

Relations publiques

Enfin, bien que la mercatique ait tenté son introduction dans les salles des universités, elle n’a pas réussi à s’imposer dans une activité dominée par les Anglo-saxons.