Lexique
Comprenez le marketing avec des explications claires

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X  Y Z

Le storytelling s’apparente comme un atout notoire pour attirer son prospect dans une situation narrative. Pour ce faire, l’élaboration d’un contenu basé sur ce type de discussion va employer une forme d’émotion pour convaincre son interlocuteur.

Pourquoi ne pas vendre avec des histoires basées sur le storytelling ?

Une stratégie de communication qui se sert du storytelling va émettre des contenus ciblés pour émouvoir son public. Depuis l’aube de l’humanité, des histoires se racontent autour du feu pour mieux communiquer des informations vitales en société. Cette méthode a permis de transmettre des connaissances tout en appliquant une touche d’émotion (comme la transmission familiale). En outre, ce fonctionnement quelque peu tribal se développe dans un monde toujours plus connecté. En effet, les réseaux sociaux participent à ce phénomène, car ils jouent sur des fondamentaux humains (la perception plutôt que la raison). Néanmoins, l’usage du storytelling ne date pas d’hier, puisque la publicité au milieu du vingtième siècle a su l’utiliser dans ses méthodes de copywriting.

Il faut comprendre que tout être humain apprend avec une émotion. Par ailleurs, la dimension rassurance de ces principes facilite l’apprentissage pour les cerveaux humains. En conséquence, un argumentaire qui s’appuie sur l’expérience renforce sa puissance de persuasion. En réalité, il formalise la preuve par le résultat.

Comment communiquer avec le storytelling ?

Que ce soit de manière imaginée ou encore au cours d’insertion d’expériences vécues, le storytelling aide les communicants à prouver la valeur de leur message. Les expériences psychosociales ont démontré qu’un individu enclenche une action qu’à partir du moment où, il ressent une urgence. L’émotion fait partie de cette notion. Avant d’entamer ce type de stratégie, il convient de connaitre sa cible. Aussi pour faire des actions de storytelling les marques ont tout intérêt à créer des exercices de ciblages.

Ensuite, il suffit d’imaginer ses peurs, ses motivations profondes pour créer des contenus plus sensibles. Dans un monde inondé par l’information, ce mode de communication connait un essor particulier. Néanmoins, cet outil des communicants mérite de poser quelques questions à son sujet. Doit-il faire partie de notre quotidien ? Quelles sont ses limites dans la vie politique ?

Étude de cas : Intermarché introduit le storytelling dans ses campagnes de publicité

Dans un secteur envahi par le message du prix, le consommateur ne retrouve plus la véritable valeur des marques. À cela, la crédibilité des marques de distribution s’avère entachée. Les clients des grandes enseignes ne considèrent plus ce discours comme utile. Pire ces messages nuisent à leur crédibilité alors que les consommateurs cherchent d’autres choses dans un magasin alimentaire.

Intermarché ouvre une brèche avec l’association d’une petite agence de publicité en introduisant le storytelling. Cette campagne a totalement balayé les principes des publicités de la GMS pour que chaque concurrent se lance à son tour dans le storytelling.